Epidalea calamita R

Crapaud calamite • Espèce protégée

Amphibiens et reptiles protégés France, Espèce directive habitats annexe IV

Phénologie (d'après les données de cettia-idf)

(calcul sur 362 données)
Accouplements et pontes:

Présence tous stades:

Carte de répartition d'après la base de données cettia-idf.fr


carroyagecommunes

Note: Les cartes par mailles 2x2km laissent également apparaitre les communes pour lesquelles il n'existe pas de données plus précises que la citation communale.

Répartition

Le Crapaud calamite est un anoure présent sur l'ensemble du territoire national même si la côte méditerranéenne reste l'endroit où il est le plus commun. En Ile-de-France, on le rencontre principalement au sein des grandes vallées alluviales, riches en carrières, son habitat de substitution. On le retrouve également dans certaines zones riches en mouillères, comme la Plaine de Bière.

 

Ecologie et habitats  (calcul sur 77 données)


Le Crapaud calamite est observable à partir de la fin mars avec un pic d'activité fin avril. Sa biologie liée aux milieux temporaires lui permet d'être capable d'ajuster ses dates de ponte pour profiter des phénomènes pluvieux. Son chant puissant porte assez loin et est généralement le premier contact avec l'espèce. Les adultes sont par ailleurs très mobiles et se déplacent à la manière d'un rongeur. Le Crapaud calamite est une espèce pionnière et héliophile appréciant les mares temporaires. Comme le Pélodyte ponctué, il utilise désormais les carrières alluvionnaires comme habitat de substitution en Ile-de-France. Les mouillères, même situées en contexte agricole, lui conviennent aussi parfaitement.

Statut de conservation

Même si l'espèce reste peu fréquente dans notre région, de belles populations résistent dans les secteurs favorables. Le maintien des continuités écologiques au sein des localités est essentiel pour permettre les déplacements entre les différentes populations.

Les dix observations les plus récentes :

DateCommuneObservateur
19-04-201977480 JaulnesPierre MIGUET
18-04-201993130 Noisy-le-SecPamela AMIARD
en phase terrestre
18-04-201993230 RomainvillePamela AMIARD
17-04-201994370 Sucy-en-Briesandra rosian
17-04-201995140 Garges-lès-GonesseMaxime Zucca
08-04-201977250 ÉcuellesGuillaume Larregle
30-03-201977480 JaulnesPierre MIGUET
28-03-201994370 Sucy-en-BrieValentin Fabre
Ont été entendu en train de chanter à 2 reprises.
10-03-201978710 Rosny-sur-SeineCorinne Dumont
sous une plaque dans une galerie de rongeur
21-12-201893130 Noisy-le-SecSylvie VAN DEN BRINK
jour pas encore levé. Ces crapauds sortent donc entre 2 épisodes de gelées pour se nourrir !

Avertissement: Les cartes et graphiques présentées ne correspondent qu'à l'état actuel des connaissances et ne peuvent être considérées comme exhaustives. Le projet d'atlas dynamique est une retranscription en temps réel des contributions de chacun sur la base de données et toute nouvelle donnée est à ce titre intéressante, même pour les espèces les plus communes