Myrmeleon inconspicuus E

 

Phénologie (d'après les données de cettia-idf)

Larves (0 données):

Vol (1 données):

Carte de répartition d'après la base de données cettia-idf.fr


carroyagecommunes

Note: Les cartes par mailles 2x2km laissent également apparaitre les communes pour lesquelles il n'existe pas de données plus précises que la citation communale.

Commentaires sur l’espèce

Myrmeleon inconspicuus est un fourmilion holoméditérranéen expansif. En France, cette espèce présente deux noyaux de populations, l’un méditerranéen, l’autre atlantique. En plus de ces deux noyaux de populations, il existe une station totalement isolée à Larchant (77). L’abondance des zones sableuses dans la région de Fontainebleau permet certainement le maintien de l’espèce à cette latitude. L'espèce doit être localisée à l'extrême sud de la région, mais passe sans doute inaperçue parmi les milliers de larves d'Euroleon notras.

Les larves creusent des entonnoirs-pièges, généralement en situation moins protégée que celles d'Euroleon nostras. Les adultes peuvent être observés de juin à début septembre.

Habitats 

Les larves confectionnant des entonnoirs-pièges dans des matériaux meubles et secs (sable, terre sèche), elles se trouvent dans des stations sèches : pelouses calcaires, zone sablo-gréseuse, ...

Ciblage des prospections

Myrmeleon inconspicuus est à rechercher dans les forêts de Fontainebleau et des Trois-Pignons afin de préciser son statut.

Les larves sont à rechercher dans les zones sableuses de mars à octobre. Des chasses nocturnes dans ces mêmes stations peuvent permettre d'observer des adultes de juin à début septembre.

Toute observation méritera une photographie (adulte - détail de la tête et du thorax) ou un prélèvement (larve). 

Les dix observations les plus récentes :

DateCommuneObservateur
11-07-199177760 LarchantPierre Tillier
collection MNHN (leg. Patrice Leraut)

Avertissement: Les cartes et graphiques présentées ne correspondent qu'à l'état actuel des connaissances et ne peuvent être considérées comme exhaustives. Le projet d'atlas dynamique est une retranscription en temps réel des contributions de chacun sur la base de données et toute nouvelle donnée est à ce titre intéressante, même pour les espèces les plus communes