Sympetrum vulgatum de fin de saison

Il y a quelques espèces qui volent plutôt vers la fin de la saison, certaines pouvant encore même être observées en octobre novembre. Parmi les espèces de fin d'été, il y en a une qui paraît assez énigmatique avec très peu d'observations dans notre région : Sympetrum vulgatum. Elle a été classée DD (Data deficient) lors de l'élaboration de la liste rouge en 2013. Les observations récentes sont l'occasion de faire un petit point sur cette espèce.

Elle n'avait plus été observée depuis 6 ans, probablement parce qu'il n'y a plus autant de naturalistes dehors vers la fin de saison qu'au mois de juin ... Cependant plusieurs individus dont certains en ponte ont été observés le mercredi 26 août par Thomas Bitsch et Julien Bottinelli à Crouy sur Ourcq (77). Cette vallée semble donc être un bastion pour l'espèce. Fabien Branger a observé également un mâle à Longueville (77) le 30 août, des prospections ciblées en Basée pourront donc se révéler fructueuses.

Ces différentes observations ont donc permis de ré-actualiser la carte de répartition de l'espèce

Ceci dit, Sympetrum vulgatum semble en déclin à l'échelle nationale et il paraît tout à fait opportun de vérifier tous les individus du genre que l'on croise à cette époque (surtout s'ils ont les pattes bicolores). Ce qui peut mettre la puce à l'oreille, c'est le noir du front qui descend de chaque côté des yeux (mais certains Sympetrum striolatum peuvent avoir une extension qui s'en rapproche ...) et une teinte rose lie-de-vin du thorax avec des pattes antérieures très jaune-rosé. Par contre, le critère diagnotique sera la forme des genitalia chez le mâle et de la lame vulvaire chez la femelle. Une photo est nécessaire pour la validation des observations au vu de la difficulté d'identification. Ouvrez l'oeil !

Département:

groupe faunistique ou floristique: