Du côté des Aeshnes isoceles

Un nombre conséquent d'observations d'Aeshna isoceles - espèce considérée comme rare et vulnérable dans la dernière liste rouge régionale - ont eu lieu cette année. Des chiffres impressionnants ont été atteints dans les parcs de la Seine-Saint-Denis (93) avec presque une trentaine d'individus le 14 juin à Dugny (S. Ruffin).

Le noyau de population autour du 93 pourrait essaimer et être reponsable des observations faites au bois de Vincennes (75) ou encore dans le nord ouest de la Seine-et-Marne (77).

D'autres observations ont lieu en Essonne (91) et dans le massif de Fontainebleau (77), là où l'espèce était encore peu signalée.

La tendance à la hausse des observation telle que visible sur le graphique ci-dessous s'inscrit dans une dynamique similaire à celle observée dans l'Est de la France (R. Moratin, comm. personnel).

Il sera très intéressant dans les prochaines années de confirmer cette tendance et voir si les noyaux de population ont tendance à s'étendre ou non.

 

Département:

groupe faunistique ou floristique: