Il se passe quelque chose du côté des Leucorrhines

L'année dernière aucune observation de Leucorrhinia pectoralis - la Leucorrhine à gros thorax n'était remontée, probablement par manque de prospections ciblées fin mai début juin dans le bastion bellifontain ... F. Barth y a observé un individu sur un site déjà connu le 21 mai.

En plus de cette donnée, ce sont déjà trois observations étonnantes qui ont été signalées cette année - bien plus au nord que les données antérieures : 

  • un mâle adulte à Chevry-Cossigny par L. Berger
  • jusqu'à 7 adultes dont une femelle à Vaux-sur-Seine par J. Piolain et al.
  • un mâle adulte à Croissy Beaubourg par JP. Delapré

Il reste peut-être encore une semaine ou deux pour observer cette espèce qui est connue pour faire de grands déplacements. Il serait intéressant de mettre en perspective ces données locales avec la tendance nationale. Cela permettra de savoir si ces observations se placent dans un contexte d'erratisme ou bien si ce sont de nouvelles stations de reproduction à surveiller les années prochaines.

Département:

groupe faunistique ou floristique: