Première mention de l'autochtonie certaine en Seine Saint-Denis du Gomphe à pinces

demi_page_onychogomphus_forcipatus_exuvie_nt_c_xavier_houard_opie-sfo.jpg

La découverte d’une exuvie du Gomphe à pinces (Onychogomphus f. forcipatus) sur les rives du parc départemental de l’Île Saint-Denis (93), par Julien Piolain et Gaël Cardinal lors d'un inventaire Opie, semblait à première vue être la première mention de l’espèce dans le département. Il s’avère qu’une donnée de Maxime Ferrand existait déjà en 2015 et indiquait la présence d’un individu adulte au Parc de la Haute-Île à Neuilly-sur-Marne (93). Cette année, c’est donc la première mention de l’autochtonie certaine de l’espèce dans le département. 

L'espèce est surtout observée sur la Marne et la partie amont de la Seine dans le département de Seine et Marne (77), la Seine en aval de Paris et l’Oise semblent encore exempts de réelles populations du Gomphe à pinces - mais ceci est probablement dû à un manque chronique de récoltes d'exuvies dans ces secteurs.

Il sera évidemment intéressant de chercher plus encore à en évaluer les densités dans ces secteurs sous-prospectés, en ciblant la période juin-juillet, moment des émergences. Les exuvies et les larves se reconnaissent bien et renseignent la capacité de la libellule à se reproduire sur le site. N’oubliez pas, alors, de fouiller les plages de sable et de galets sur les bords du cours d’eau - l'espèce émergeant régulièrement en position horizontale.

 

N'hésitez pas à partager vos observations, anciennes et futures, de cette espèce sur Cettia afin de mieux la connaître en Île-de-France.

 

Département:

groupe faunistique ou floristique: