Cartes de la part des espèces menacées et qualité de prospection

La carte de la part des espèces d’Odonates menacées en Île-de-France a été mis-à-jour avec les données 2018. Par rapport à la dernière version (2017), assez peu de changements sont à noter. Des évolutions néanmoins à l'échelle communale, dont des exemples sont cités dans le bilan du Plan régional d'actions Odonates disponible ici.

Au global, 3287 observations pour 13 espèces menacées (2 CR, 3 EN et 8 VU) ont été enregistrées dans la base de données Cettia. En 2018, l’espèce menacée la plus observée est Orthetrum coerulescens (VU), avec 36 observations. La majorité des espèces VU sont observées également une trentaine de fois, excepté Somatochlora flavomaculata avec seulement 5 observations, principalement dans le nord-est de la Seine-et-Marne.

La carte de la qualité de prospection odonatologique en Île-de-France 2018 ne montre également pas d’évolution nette depuis la version précédente, en 2017, si ce n'est à l'échelle communale, comme dans le territoire du Parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse.

On observe que les secteurs les mieux prospectés correspondent souvent à des ensembles de communes riches en espèces menacées. De façon évidente, l'arc sud allant du PNR Haute Vallée de Chevreuse à la Bassée, est à la fois bien prospecté et riche en espèces menacées. Il est donc nécessaire de prospecter également les milieux favorables de "zones rouges" de la carte suivante, afin de réduire ce biais observateur. En exemple, le territoire étendu du futur PNR de la Brie et Deux Morin mériteraient d'être davantage visité par les Odonatologues.

 

 

Département:

groupe faunistique ou floristique: