Sympetrum depressiusculum RRR

Sympétrum déprimé

Phénologie (d'après les données de cettia-idf)

Emergences (0 données):

Vol (1 données):

Carte de répartition d'après la base de données cettia-idf.fr


carroyagecommunes

Note: Les cartes par mailles 2x2km laissent également apparaitre les communes pour lesquelles il n'existe pas de données plus précises que la citation communale.

Commentaires sur l’espèce

Espèce estivale à tardi-estivale, récemment ajoutée à l'odonatofaune francilienne (2018). Les adultes de Sympetrum depressisuculum peuvent être erratiques sur de grandes distances. 

Plus d'informations sur la page dédiée du Plan National d'Action en faveur des Odonates.

Habitats 

Espèce de pièces d'eau bien végétalisées et à fort marnage (bras morts, bassins parfois artificiels ...) qui peuvent se réchauffer vite et être asséchés en automne. 

Ciblage des prospections

L'espèce étant relativement discrète et facilement confondable avec Sympetrum sanguineum, il conviendra de préciser sa fréquence d'observation dans la région en faisant particulièrement attention aux Sympetrum de fin de saison.

Une photographie de validation est nécessaire pour toute nouvelle observation de cette espèce dans la région.

Recherche des exuvies
Indication sur les périodes favorables.

Les dix observations les plus récentes :

DateCommuneObservateur
16-09-201893240 StainsSylvie Ruffin
Photographié sur la berge nord des Lacs Supérieurs, là où la végétation rivulaire est présente. Le critère de nervation alaire semble être celui de depressiusculum. pas de photo de profil ni de face. Confirmation?

Avertissement: Les cartes et graphiques présentées ne correspondent qu'à l'état actuel des connaissances et ne peuvent être considérées comme exhaustives. Le projet d'atlas dynamique est une retranscription en temps réel des contributions de chacun sur la base de données et toute nouvelle donnée est à ce titre intéressante, même pour les espèces les plus communes