De la bonne utilisation des mots-clés

Les mots-clés "émergence", "immature" et "adultes" sont parfois mal utilisés et pourtant ils sont très importants, notamment en tant qu'indices de reproduction ! Il apparait donc nécessaire de faire le point sur les différences et les critères d'identification pour éviter des erreurs scientifiques.

Ce sont bien trois stades de vie différents d'une Libellule :

  • l'émergence (ou métamorphose) correspond au moment où la larve se transforme en individu volant. Par extension, on appelle "émergent" l'individu qui vient de sortir de l'exuvie (ce stade dure de une à quatre heures suivant la taille de l'espèce, on l'appelle aussi "ténéral"). Il n'a pas encore eu beaucoup de temps pour s'éloigner de son habitat larvaire et permet souvent de déterminer où l'espèce s'est reproduite.
  • l'immature n'est pas encore capable de se reproduire (de quelques heures à deux semaines suivant l'espèce), période durant laquelle il va subir une maturation parfois loin de ses zones de reproduction. Suivant les espèces, on peut considérer dans la plupart des cas qu'il n'a pas pu s'éloigner de quelques kilomètres maximum de son habitat larvaire.
  • l'adulte enfin est mature et tourne souvent autour de ses biotopes de prédilection à la bonne période de la journée.
Récapitulatif des critères de reconnaissance des stades de vie

Sympetrum fonscolombii

Sympetrum fonscolombii

Sympetrum fonscolombii

Émergent Immature Adulte

Coenagrion puella

Coenagrion puella

Coenagrion puella

Ailes brillantes et translucides/laiteuses.

Le corps parait brillant, avec des couleurs très pâles et ne correspondant pas à celles des adultes

Ailes transparentes mais les couleurs ne sont pas encore très affirmées (ce stade se remarque plus chez les mâles n'ayant encore que les couleurs des femelles) Ailes transparentes et couleurs vives chez le mâle (et parfois la femelle suivant les espèces)
Reproduction certaine Reproduction probable Reproduction possible