Quelques perles au vent ...

Il arrive que certaines Libellulidés pondent directement en vol et laissent leurs oeufs tomber dans les zones inondées voire parfois asséchées (le Sympetrum sanguin qui est photographié ici peut pondre à l'emplacement d'une flaque temporaire qui sera éventuellement en eau au printemps suivant).

Le destin des oeufs dépendra des conditions météorologiques et de la qualité de l'eau où il se trouvent. Il arrive d'ailleurs fréquemment qu'ils ne se développent pas ... par exemple s'ils sont largués au-dessus d'une piscine chlorée ! La "nature" n'est pas parfaite et le hasard joue un rôle primordial dans le développement des individus.

 

Le mot de l'auteur : "Ambiance de fin d'été, le soleil crève par places la canopée, inondant de lumière la petite mare forestière.
Alors qu'un mâle d'Aeschne bleue patrouille inlassablement, nombre de Sympétrums sanguins, nerveux, territoriaux, essaient de s'accaparer la première femelle venue. Ballet incessant, mâles solitaires, rouges,  fugaces dans un rayon de soleil, tandems cherchant l'ombre calme des Saules.
Et puis cette femelle, qui par petits bonds, d'un vol stationnaire, perpétue le cycle de l'espèce. Le moteur de mon boitier en rafale trouble le calme des lieux, me permettant ainsi d'immortaliser ce moment."