S'extirper

L'émergence est une étape délicate qui aboutit souvent à la mort des individus soit à cause d'un souci au moment de l'extirpation qui avorte, soit à cause d'un problème de déploiement d'une des ailes. En effet, les insectes ont une respiration trachéenne (grâce à de minuscules canaux qui font circuler l'air dans leur corps). Comme n'importe quelle structure en contact avec l'extérieur, il y a une cuticule qui recouvre et délimite ces canaux - c'est-à-dire un exosquelette relativement rigide.

Au moment de la métamorphose, l'imago doit sortir de son exuvie en démarrant par la zone de fragilité entre les ailes. Mais pour pouvoir s'extirper complètement, il doit se désolidariser de toutes les cuticules des trachées liées à l'exuvie (un peu comme quand on retire les doigts d'un gant mais à l'échelle microscopique donc avec bien plus de résistance !)

Les ailes se rempliront ensuite d'hémolymphe (le liquide circulant dans le corps des insectes) ce qui aura pour conséquence de les déployer (sauf si un petit canal des nervures est bloqué ...).

Le mot de l'auteur : "Je m'assois à côté d'un tronc calme de prime abord ... le temps que le regard s'habitue aux aspérités de l'écorce et c'est un combat titanesque qui se dévoile à l'oeil aguerri"