Calliptamus italicus PC LC

Caloptène italien

Caloptène italien, Criquet italien, Calliptame italique, Criquet italique

• Liste rouge: Préoccupation mineure (LC)

Phénologie (d'après les données de cettia-idf)

(calcul sur 306 données)


Carte de répartition d'après la base de données cettia-idf.fr


carroyagecommunes

Note: Les cartes par mailles 2x2km laissent également apparaitre les communes pour lesquelles il n'existe pas de données plus précises que la citation communale.

Commentaires sur l’espèce

Deux Caloptènes sont observables en Île-de-France. Les mâles sont généralement plus facilement identifiables et ici, C. italicus se reconnait à son édéage en forme "d'aileron de requin" absent chez le mâle de l’espèce voisine (C. babarus) dont le palium forme une sorte de "pyramide émousée".

Habitats 

C. italicus est une espèce xérothermophile. Les terrains arides à végétation clairsemée, souvent rocailleux et/ou sableux peuvent abriter l’espèce.

Ciblage des prospections

Ce taxon est plus répandu dans la région que C. barbarus. Il est cité du sud comme du nord, bien que les populations septentrionales soient moins nombreuses. Les adultes sont visibles dès fin juin et le restent pendant une grande partie de l’automne.

Les dix observations les plus récentes :

DateCommuneObservateur
13-07-201977300 FontainebleauPierre MIGUET
12-07-201991740 PussayPierre Rivallin
04-10-201878120 SonchampArnaud BAK
20-09-201877114 GouaixThomas Rochard
20-09-201891720 MaisseAxel DEHALLEUX
09-09-201878270 Chaufour-lès-BonnièresBenjamin Fougère
04-09-201877600 Chanteloup-en-Brienon pr
03-09-201877300 FontainebleauAxel DEHALLEUX
02-09-201891580 VilleconinArnaud LORET
28-08-201891740 Chalou-MoulineuxFRANCK LETERME

Avertissement: Les cartes et graphiques présentées ne correspondent qu'à l'état actuel des connaissances et ne peuvent être considérées comme exhaustives. Le projet d'atlas dynamique est une retranscription en temps réel des contributions de chacun sur la base de données et toute nouvelle donnée est à ce titre intéressante, même pour les espèces les plus communes