Anguis fragilis C

Orvet fragile • Espèce protégée

Amphibiens et reptiles protégés France

Phénologie (d'après les données de cettia-idf)

(calcul sur 3555 données)


Carte de répartition d'après la base de données cettia-idf.fr


carroyagecommunes

Note: Les cartes par mailles 2x2km laissent également apparaitre les communes pour lesquelles il n'existe pas de données plus précises que la citation communale.

Répartition

L'Orvet fragile est une espèce européenne présente sur l'ensemble du territoire national même s'il reste plus rare autour du bassin aquitain. En Île-de-France, il est présent de manière homogène sur l'ensemble des départements, Paris intra-muros compris.

Ecologie et habitats 

L'Orvet fragile est un lézard terrestre semi-fouisseur que l'on rencontre principalement au sein des lisières et milieux bocagers (haies). Relativement ubiquiste, on le retrouve également dans de nombreux autres milieux naturels, et même au sein des jardins. C'est une espèce vivipare que l'on peut rencontrer à partir de début mars. Il se nourrit principalement de gastéropodes et de lombrics.

Statut de conservation

Sa relative abondance et ses faibles exigences en matière d'habitats ne font pas de l'Orvet fragile une espèce menacée, même si la destruction de haies et la mauvaise gestion des lisières peuvent avoir un impact négatif sur certaines populations.

Les dix observations les plus récentes :

DateCommuneObservateur
29-10-201877440 Congis-sur-Thérouannechristofer Angé
Mort (plaque 12)
21-10-201877300 FontainebleauAntoine Szadeczki
18-10-201877760 Achères-la-ForêtMorgann Loret
13-10-201891650 BreuilletArnaud LORET
10-10-201891720 Gironville-sur-EssonneLouise Aslanidis
28-09-201877930 Fleury-en-BièreLucile Ferriot
Sur une plaque
26-09-201878720 Dampierre-en-YvelinesPierre Rivallin
22-09-201893160 Noisy-le-GrandOrnella ALBERTI
17-09-201891540 Fontenay-le-VicomteGeoffrey Weisse
11-09-201891290 OllainvilleLucile Ferriot

Avertissement: Les cartes et graphiques présentées ne correspondent qu'à l'état actuel des connaissances et ne peuvent être considérées comme exhaustives. Le projet d'atlas dynamique est une retranscription en temps réel des contributions de chacun sur la base de données et toute nouvelle donnée est à ce titre intéressante, même pour les espèces les plus communes