Jordanita globulariae E DD

Procris des Centaurées • Liste rouge: Données insuffisantes (DD)

Phénologie (d'après les données de cettia-idf)

Chenilles (0 données):

Vol (22 données):

Carte de répartition d'après la base de données cettia-idf.fr


carroyagecommunes

Note: Les cartes par mailles 2x2km laissent également apparaitre les communes pour lesquelles il n'existe pas de données plus précises que la citation communale.

Commentaires sur l’espèce

Les problèmes de détermination empêchent d'évaluer le niveau de menace de l'espèce dans la région.

La chenille est dite "mineuse" (endophyte) durant ses pemiers stades. La nymphose a lieu dans un cocon de soie lâche, situé au pied de la plante ou dans la litière.

Habitats 

En Île-de-France, les principaux milieux de vie de l'espèce sont :

  • Végétations des prairies mésophiles et des pelouses

(Nomenclature issue du Guide des végétations remarquables de la région Île-de-France - Fernez et al., 2015)

Elle utilise comme plante-hôte : Centaurea, Cirsium.

Ciblage des prospections

Identification difficile : peut nécessiter l'examen des pièces génitales.
La discrimination avec les Adscita se fera via l’examen des pièces génitales.

Toute nouvelle donnée exige une capture de l'individu pour examen des génitalia. Une photo de l'individu observé peut aider les spécialistes pour la validation de la donnée. 

Les dix observations les plus récentes :

DateCommuneObservateur
12-06-201791720 Gironville-sur-EssonneMaria Villalta
12-07-201691150 Abbéville-la-RivièreEstelle Duchemann
02-07-201691150 ChampmotteuxLucile Ferriot
17-06-201591720 Gironville-sur-EssonneLucile Ferriot
15-06-201591150 ChampmotteuxLucile Ferriot
12-06-201591720 Gironville-sur-EssonneLucile Ferriot
24-05-200977120 MourouxPatrice Leraut
précision: commune
21-05-200977510 VerdelotPatrice Leraut
précision: commune
04-06-200677580 GuérardPatrice Leraut
précision: commune
22-06-200391720 Gironville-sur-EssonneGérard Luquet

Avertissement: Les cartes et graphiques présentées ne correspondent qu'à l'état actuel des connaissances et ne peuvent être considérées comme exhaustives. Le projet d'atlas dynamique est une retranscription en temps réel des contributions de chacun sur la base de données et toute nouvelle donnée est à ce titre intéressante, même pour les espèces les plus communes