Plebejus argus AR VU

Azuré de l'Ajonc (L')

Azuré de l'Ajonc (L'), Argus bleu-violet (L'), Argus satiné (L'), Argus (L'), Argus bleu (L')

• Liste rouge: Vulnérable (VU)

Phénologie (d'après les données de cettia-idf)

Chenilles (0 données):

Vol (167 données):

Carte de répartition d'après la base de données cettia-idf.fr


carroyagecommunes

Note: Les cartes par mailles 2x2km laissent également apparaitre les communes pour lesquelles il n'existe pas de données plus précises que la citation communale.

Commentaires sur l’espèce

L'espèce est très localisée. Une chute drastique des populations inféodées aux landes à Callunes a été observée.

L'abondance de cette espèce est tributaire de celle des fourmis partenaires auprès desquelles les papillons sont très sédentaires.

(Pour d'autres informations sur l'écologie et la biologie de l'espèce, consultez notamment le livre La Vie des Papillons - Lafranchis et al., 2015)

Habitats 

En Île-de-France, les principaux milieux de vie de l'espèce sont :

  • Végétations des landes et fourrés
  • Végétations forestières
  • Végétations herbacées des lisières forestières

(Nomenclature issue du Guide des végétations remarquables de la région Île-de-France - Fernez et al., 2015)

Elle utilise comme plante-hôte : diverses Légumineuses, Helianthèmes, Bruyères.

Ciblage des prospections

Identification difficile : peut nécessiter l'examen des pièces génitales.
Détermination du genre Plebejus par l'observation du revers des ailes postérieures (présence de série d'écailles brillantes bleues dans des taches noires). Discrimination délicate entre les 3 espèces via l'observation attentive des couleurs, disposition et taille des motifs sur le revers des ailes postérieures. Chez le mâle de P. argus, présence d'une épine à l'extrémité des tibias des pattes antérieures. L'examen des pièces génitales pourra faciliter la discrimination.

(Voir par exemple le guide de détermination des papillons diurnes - Lafranchis, 2014)

Un effort de rigueur doit être fait concernant la détermination de l'espèce. Toute nouvelle donnée exige une capture et un prélèvement de l'individu pour examen des génitalia. Une photo de l'individu observé peut aider les spécialistes pour la validation de la donnée.

Les dix observations les plus récentes :

DateCommuneObservateur
26-08-201891490 Milly-la-ForêtAxel DEHALLEUX
07-08-201877300 FontainebleauJulien Bottinelli
05-08-201877440 Armentières-en-BrieNicolas Marmet
02-08-201877160 RouillyClaire Guilpart
17-07-201891880 BouvilleChristine PRAT
14-07-201891490 Milly-la-ForêtDelphine Lemoine
http://www.faune-iledefrance.org/index.php?m_id=54&mid=68160
08-06-201891590 La Ferté-AlaisMaxime Zucca
26-05-201878650 BeynesJulien Piolain
19-05-201878850 Thiverval-GrignonBenjamin Fougère
26-08-201778121 CrespièresJulien Piolain
Tous bien usés. Il faudrait repasser plus tôt en saison pour faire un recensement plus exhaustif, la population pourrait être bien plus importante (dans la continuité de celle de Thiverval-Grignon).

Avertissement: Les cartes et graphiques présentées ne correspondent qu'à l'état actuel des connaissances et ne peuvent être considérées comme exhaustives. Le projet d'atlas dynamique est une retranscription en temps réel des contributions de chacun sur la base de données et toute nouvelle donnée est à ce titre intéressante, même pour les espèces les plus communes