Aporia crataegi RR RE

Gazé (Le)

Gazé (Le), Piéride de l'Aubépine (La), Piéride gazée (La), Piéride de l'Alisier (La), Piéride de l'Aubergine (La)

Espèce protégée

Insectes protégés IdF

• Liste rouge: Eteint régionalement (RE)

Phénologie (d'après les données de cettia-idf)

Chenilles (0 données):

Vol (13 données):

Carte de répartition d'après la base de données cettia-idf.fr


carroyagecommunes

Note: Les cartes par mailles 2x2km laissent également apparaitre les communes pour lesquelles il n'existe pas de données plus précises que la citation communale.

Commentaires sur l’espèce

Les seuls individus actuellement observés sont issus des régions limitrophes du sud. Les populations historiques sont actuellement éteintes.

Les chenilles ont un comportement grégaire dans une bourse de soie et sont à ne pas confondre avec d'autres chenilles grégaires cataloguées comme "nuisibles" part certains gestionnaires.

(Pour d'autres informations sur l'écologie et la biologie de l'espèce, consultez notamment le livre La Vie des Papillons - Lafranchis et al., 2015)

Habitats 

En Île-de-France, les principaux milieux de vie de l'espèce sont :

  • Végétations des cultures et des friches
  • Végétations des landes et fourrés
  • Végétations forestières
  • Végétations herbacées des lisières forestières

(Nomenclature issue du Guide des végétations remarquables de la région Île-de-France - Fernez et al., 2015)

Elle utilise comme plante-hôte : Aubépines, Sorbiers, Prunelliers.

Ciblage des prospections

Identification aisée : espèce caractéristique.
Cependant au vu du statut régional, toute nouvelle observation devra être validée par une photographie.

Détermination aisée par l'observation de la présence des nervures soulignées de noir visibles sur les 2 faces. Attention à la confusion fréquente avec Siona lineata (La Divisée), papillon Hétérocère bien plus petit, aux antennes filiformes (sans massue) et au vol faible (au ras de la végétation et sur de courtes distances), comparée à Aporia crataegi, de type grosse Pieride.

(Voir par exemple le guide de détermination des papillons diurnes - Lafranchis, 2014)

La recherche de la présence, récurente, de chenilles là où seraient observés les imagos permettrait d'apprécier si les apports des régions limitrophes assurent une recolonisation.

Les dix observations les plus récentes :

DateCommuneObservateur
01-07-200695460 ÉzanvilleAndré DUCROT
01-01-200495510 Vétheuilinconnu inconnu
Coteaux de Seine (BOIS DU CHESNAY) ; Inconnu - NSP-CG95 (EP ?)
01-01-200277600 JossignyCamille TURLURE
Forêt Régionale de Ferrières
26-06-197778570 Andrésyinconnu inconnu
précision: commune - observation LAFRANCHIS tristan
14-06-197578100 Saint-Germain-en-Layeprenom POHIER LEFORT
- carrefour étoile du clocher d'Achères ; Forêt de St Germain en Lave,- carrefour étoile du clocher d'Achères ; Forêt de St Germain en Laye
15-06-197478100 Saint-Germain-en-Layeprenom POHIER LEFORT
- carrefour de l'étoile du clocher d'Achères ; Forêt de St Germain en Laye
01-01-197195240 Cormeilles-en-Parisisinconnu inconnu
précision: commune - observation FAFIN r
30-05-196078570 Andrésyprenom POHIER LEFORT
- plaine d'Andrésy à Chanteloup-les-vignes ; Andrésy
18-05-195778570 Andrésyprenom POHIER LEFORT
- plaine d'Andrésy à Chanteloup-les-vignes ; Andrésy
07-08-195378510 Triel-sur-SeineGustave TRACHIER
Bois Hautil Cheverchemont/ Pissefontaine

Avertissement: Les cartes et graphiques présentées ne correspondent qu'à l'état actuel des connaissances et ne peuvent être considérées comme exhaustives. Le projet d'atlas dynamique est une retranscription en temps réel des contributions de chacun sur la base de données et toute nouvelle donnée est à ce titre intéressante, même pour les espèces les plus communes