Partenaires

L'Opie ou "Office pour les insectes et leur environnement" est une association type loi 1901, agréée par les Ministères  chargé de l'Environnement et celui de l'Éducation nationale. Créé en 1969 sous l'appellation "Office pour l'information éco-entomologique" par un groupe de spécialistes des insectes de l'Institut national de la recherche agronomique (Inra) et d'amateurs, l'Opie occupe une place privilégiée au point de rencontre de l'ensemble des activités sur les insectes en France. Par sa position stratégique, l'Opie mène des actions de sensibilisation, d'information, de conseil-formation, d'élevages d'insectes et de protection et de maintien de la diversité des insectes dans leur milieu de vie.  Quatre associations régionales permettent de répercuter ses objectifs dans toute la France. Son équipe salariée principalement est basée à Guyancourt (78) à la "Maison des Insectes" mais elle dispose également d'une antenne à Montpellier (34). En Île-de-France, l'Opie est la structure référente du pôle "insectes" du Système d'information sur la nature et les paysages " (SINP) en relation avec Natureparif et les autres structures coordinatrices de pôle du SINP.    Référent(s) pour le projet : Alexis Borges et Xavier Houard.

Natureparif, l'agence pour la nature et la biodiversité en Île-de-France, a été officiellement lancée le 30 juin 2008. Elle compte parmi ses missions "la gestion d'un système d'information sur les écosystèmes et leur évolution en terme de biodiversité pour l'ensemble du territoire régional". Dans ce but, elle crée, développe, gère et met à jour une base de données susceptible d'être intégrée aux différents systèmes d'information géographiques régionaux. Elle peut également réaliser des opérations d'inventaires ou d'expérimentation et réalise (ou fait réaliser) des bilans, synthèses et enquêtes (ex. Listes rouges, diagnostic de la biodiversité d'Île-de-France, indicateurs etc). Elle est animatrice du SINP (Système d'information sur la nature et les paysages) en Ile-de-France. Natureparif a pour rôle de diffuser les pratiques favorables à l'environnement au sein des différents corps de métier, et favorise les liens entre les différents acteurs de l'environnement - naturalistes, associations, bureaux d'étude, collectivités, établissements de recherche, entreprises, etc.     Référent(s) pour le projet : Maxime Zucca, Lucile Dewulf.